LA VIE DES MAITRES (2)

Publié le par ELEA WERNER

Emile dit : Les plus frêles graines de pavot, les graines des banyans les plus colossaux, les bulbes, les boutures, et toutes les vraies semences savent par la foi qu'elles peuvent exprimer le grand être de leur espèce. Chacune se représente l'image exacte qu'elle doit exprimer. De même, il faut que nous nous représentions intérieurement une image exacte de ce que nous voulons exprimer. Elle doit se perfectionner d'heure en heure par une préparation intérieure, avant que sa perfection se manifeste. Jamais fleur éclatante une s'est épanouie complètement sans un effort préparatoire de perfectionnement intérieur. A un moment donné le bourgeon est confiné à l'intérieur des sépales, du sens de soi, de l'égoïsme. Dès l'achèvement des sa perfection intérieure, il éclate en beauté. Il faut que la graine mise en terre renonce à elle-même pour pousser, se développer, se multiplier. Il faut aussi que nous renoncions à nous-même pour arriver à nous développer. Pour que la graine pousse il faut que son enveloppe éclate. De même pour commencer notre croissance, il faut faire éclater notre enveloppe de limitations.

Publié dans CANALISATIONS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article